Les 12 propositions fortes de
Collectif Citoyen.

« Parce que la démocratie c’est un idéal dans lequel on reconnait à chacun
le droit de participer à la gestion du bien commun. »

Participation citoyenne

Nous sommes fondamentalement attachés à établir une vraie démocratie dans le respect de la séparation des pouvoirs et dans le respect de l’État de droit.

Le système actuel de gouvernement (parlementarisme représentatif) est insatisfaisant et ne correspond plus à la volonté du plus grand nombre. La gouvernance par un gouvernement ou des assemblées technocratiques (d’experts) n’est pas plus acceptable.

La participation active des citoyens au pouvoir politique décisionnel est essentielle et ne doit pas se limiter à l’exercice du droit de vote aux élections une fois tous les cinq ou six ans.


L’ouverture du système politique à des mécanismes de participation permet non seulement de reconnecter les citoyens avec leurs institutions mais aussi d’organiser la concertation en permettant à tous de disposer d’informations complètes, si possible contradictoires, afin de pouvoir dégager des prises de positions collégiales.


Nous proposons donc :

  • modifier le rôle du Sénat pour en faire une chambre de réflexion sur l’évolution de la société belge qui soit par exemple composée de citoyens tirés au sort.
  • rendre les panels citoyens contraignants.
  • généraliser les procédures pour favoriser les budgets participatifs pour des sujets de véritable importance.
  • imposer la création d’assemblées citoyennes locales régulières afin d’expliquer et de valider les politiques engagées.
  • explorer les possibilités d’utilisation d’outils numériques de consultations en ligne.
  • créer une plateforme centrale d’information, de soumission de propositions et de consultation citoyenne pour que les idées des citoyens puissent être valorisées et que les citoyens puissent émettre des opinions (éclairés par les informations disponibles) avant les votes des élus.
  • modifier la Constitution pour imposer les différents types de référendums d’initiative populaire (législatif, constitutionnel, abrogatoire et révocatoire).
  • Mettre en place un observatoire destiné à analyser de manière constante les politiques menées quant à leur résultat et leur impact fiscal et social.
  • Permettre aux communes d’être représentés par des citoyens de leur territoire au sein des intercommunales. Ceux-ci peuvent par exemple être tirés au sort pour éviter le placement de personnes qui ont une position privilégiées par rapport aux élus.

Collectif Citoyen