Changeons de méthode, osons la démocratie !

Événements récents

Collectif Citoyen (CC en abrégé) souhaite apporter des éclaircissements sur la récente séparation avec un groupe restreint de membres de Collectif Citoyen, qui fait actuellement l’objet de discussions sur les réseaux sociaux.

Faits et contexte : Nous tenons tout d’abord à souligner l’incroyable travail réalisé pendant la campagne. Tous les membres et bénévoles ont contribué de manière significative à nos efforts collectifs.

Problème des Statuts de notre Asbl : Une question relative aux statuts de notre Asbl a été soulevée peu avant la campagne électorale. Il a été convenu à la majorité des Coordinateurs de revoir et de retravailler ces Statuts après les élections.

Actions perturbatrices : Malgré cet accord, un groupe restreint de quelques membres de CC et d’autres personnes a menacé régulièrement la cohésion de Collectif Citoyen par des actions répétées de sabotage pendant toute la campagne. Par actions répétées de sabotage, nous parlons de menaces d’action en justice pour prendre les commandes de l’ASBL en pleine campagne électorale, de mails de chantage à l’encontre de certains coordinateurs et candidats, de menace de conférence de presse 3 jours avant les élections pour ternir la réputation de Collectif Citoyen, d’appels répétés et publics à voter pour d’autres mouvements politiques. Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive. Ces actions ont été nuisibles non seulement à notre organisation mais également à la cause que nous défendons.

Décision En raison de ces comportements, plusieurs plaintes ont été déposées par plusieurs de nos membres CC à l’encontre de ces personnes qui ont perturbé notre campagne électorale. Les personnes visées par la procédure interne en cas de plaintes ont toutes pu entendre ce qui leur était reproché par les plaignants et ce malgré un retard de près d’une heure et demie de l’un deux. Chacune des personnes visées par ces plaintes collectives a donc eu l’occasion de s’expliquer face aux plaignants lors de la réunion zoom du Conseil du 16 juin qui a duré plus de deux heures. La procédure qui a instruit ces plaintes collectives était tout à fait conforme aux dispositions statutaires de notre Association de fait «  Collectif Citoyen »

( l’Article 6  §3 de ces Statuts indique entre autres «  qu’une demande de suspension ou d’exclusion d’un membre peut être introduite, auprès du Conseil, par les coordinateurs (des locales et ou des circonscriptions) ou trois adhérents de Collectif Citoyen ayant acquis le droit de vote » et l’article 12 §1 2èment indique entre autres que « le Conseil est compétent pour : b) refuser l’adhésion d’un adhérent, prononcer la suspension ou l’exclusion d’un adhérent ») https://collectifcitoyen.be/nos-statuts%e2%80%8b/

Mesures juridiques : Nous rappelons aux personnes visées par la procédure que la diffusion non autorisée des vidéos de nos réunions, contenant des images des participants, constitue une violation du droit à l’image ainsi que des réglementations RGPD en vigueur. En effet, l’une des personnes concernées menace aujourd’hui de diffuser la vidéo de la réunion. De telles actions pourraient entraîner des poursuites pénales pour les auteurs de ces infractions. Nous nous réservons le droit de prendre toutes les mesures légales nécessaires pour protéger les droits et la confidentialité de nos membres.

Réponse aux accusations : Les allégations selon lesquelles notre organisation aurait « viré des lanceurs d’alerte » sont infondées. Nous encourageons le dialogue et les critiques constructives. Cependant, les actions de sabotage, les menaces et le chantage ne peuvent être tolérés. Nous restons ouverts à toute discussion constructive et à l’amélioration continue de notre fonctionnement.

Engagement : Notre organisation reste déterminée à défendre les valeurs de transparence, de démocratie et d’engagement citoyen. Nous continuerons à travailler avec l’ensemble de nos membres et sympathisants pour mener à bien nos objectifs, dans un esprit de respect et de coopération. Un groupe de travail va d’ailleurs être désigné pour faire évoluer nos Statuts vers plus de démocratie participative.

Pour toute question ou clarification, nous vous invitons à contacter notre service de communication à l’adresse suivante :
info@collectifcitoyen.be

La Coordination Générale de Collectif Citoyen